Harry Potter, la magie des Livres.

Un nouvel article, pour vous parler de trois livres dont je suis plus que fan, franchement est-ce que d’autres sagas ont des livres et des livres qui parlent des livres (phrase complexe la) aussi beau ?!

Je ne crois pas. Je suis une grande fan d’Harry Potter depuis … 14 ans. J’ai lu le premier livre que le film n’était pas encore sorti. Et je continue à les lires chaque année comme un rituel (plus d’une fois), sauf que je les lis en anglais, pas comme à 11 ans.

Je vais donc vous présenter ma petite collection qui va encore s’agrandir je pense de ces magnifiques livres.


PA116138

Harry Potter and the Philosopher’s Stone, par JK Rowling et Jim Kay pour les Illustrations.

La nouvelle édition illustrée sortie il y a quelques jours. Et c’est une merveille, on dirait vraiment un livre de conte. Je crois que pour les fans, c’est vraiment LE livre a commandé de toute urgence. Les illustrations sont justes sublimes et nous transportes pendant notre lecture dans le monde magique de J.K Rowling. Je n’ai qu’une hâte, la sortie des prochains tomes dans cette version illustrée. Nous en aurons un par an. Une chance de revivre un peu notre folie Harry Potter pendant encore 7 ans !

Pas encore de date, ni même de proposition à l’éditeur pour la traduction française. Mais vu l’engouement HP, ça devrait se faire.

Si vous souhaitez commandé, je vous invite à le faire sur Amazon UK où il est à 15£, 15£ voir plus de moins que chez les autres revendeurs et les FDP sont moins de 5£. En gros vous en aurez pour une trentaine d’euros environ.

Je vous met quelques images des magnifiques illustrations.

PA116157kjoihuyg PA116159PA116161


Harry Potter Film Wizardry, par Brian Sibley.

Encore une édition merveilleuse ! Cette « encyclopédie », nous parle de tous l’univers de l’adaptation du livre au film. En passant par les réalisateurs, la production, les acteurs, les décors … Ce livre est aussi bourrée de photos, illustrations et aussi de goodies, invitation de bal, carte du Maraudeur (♥) … On découvre beaucoup de choses sur l’adaptation des films, c’est vraiment un livre exceptionnel pour les fans.

Ma seule déception est qu’il manque la partie des Reliques de la Mort, Partie 2, mais depuis le livre à été refait. Et j’ai été assez nulle pour me tromper d’édition T_T.

Décidément, si vous voulez acheter des éditions HP, Amazon UK est votre ami !

Le livre en anglais avec les Reliques de la Mort Part 2  pour ~33€ fdp compris.

Le livre en Français … 397€ jusque 1000€ autant vous dire que je ne vous le conseille pas.

Avec quelques images pour que vous constatiez la beauté de ce livre.

PA096092 PA096094PA096093PA116162


PA116143

Harry Potter, Le Grand Livre des Créatures par Jody Revenson.

Pour en apprendre encore plus sur les créatures que les sorciers côtoient tout au long de la saga, ce livre est idéal. Bourré d’illustrations, de photos, de citations et d’explications. Un vrai bestiaire.

Le livre en Anglais sur Amazon UK pour ~30€ fdp compris.

Le livre en Français, pareil que pour son prédécesseur … J’ai eu de la chance de l’avoir un mois après sa sortie, mais maintenant les exemplaires sont tous épuisés et se vendent plus de 100€. Mais vous pouvez le trouver sur Amazon ou Fnac.

Et encore quelques images pour le plaisir des yeux.*

jdiciujd PA116150 PA116151 PA116154


Quand j’en aurais l’occasion, je m’achèterais surement les deux dernières éditions. The characters Vault et Magical Places From The Films.

Et vous alors, est ce que vous connaissiez l’édition illustré et les autres ?

Si vous voulez me parler d’Harry Potter, n’hésitez pas c’est toujours un sujet dont je peux parler pendant des heures 🙂

benners

Quatres Filles et un Jean, la saga. (spoiler)

4f1j5

Dix ans après le 4ème été, les 4 filles ont 30 ans et se sont éloignées les unes des autres. Carmen est actrice dans une série télé et vit à New York avec son fiancé. Lena enseigne à Rhodes Island dans une école d’art. Elle vit seule en pensant toujours à Kostos et sa carrière végète. Bee vit à San Francisco et évite de s’engager vraiment avec Eric. Les trois filles ont très peu de nouvelles de Tibby depuis qu’elle est partie vivre en Australie avec son petit ami Brian. Jusqu’au jour où celle-ci leur envoie un billet d’avion pour des retrouvailles en Grèce, dans la maison des grands-parents de Lena où elles ont tant de souvenirs. Lena, Bridget et Carmen sont très excitées de se retrouver, mais la tragédie les frappe…

De Ann Brashares.


La boucle est bouclée, j’ai fini la saga.

Je devais avoir 14 ans quand j’ai commencé la saga, 10 ans plus tard, je viens de la finir.

Pour moi ça restera, comme les Harry Potter un culte, celui de mon adolescence. Et je ne me lasserais pas de les relire (oui même à 80 ans!)

J’ai vraiment beaucoup aimé ce tome qui était comme les héroïnes, un peu plus mature.

Je me suis beaucoup retrouvé dans le personnage de Bee ( en moins sportive >< ). Une fille paumée qui ne sait pas ce qu’elle veut où elle en est et n’arrive pas à se projeter. Constamment en mouvement pour ne pas sombrer comme sa mère dans la dépression. Toute cette impulsivité pourrait l’amener à faire des choses horribles, mais Bee est le personnage du roman qui mérite de trouver le bonheur et d’avoir un bel avenir. L’arrivée de Bailey dans sa vie sera son électrochoc pour enfin s’assumer et prendre des décisions parfois difficiles.

Lena m’a un peu tapée sur les nerfs… Elle se laisse manger par sa timidité et son inaction. Elle aurait toujours pu avoir beaucoup de choses, mais se retrouve avec le minimum. Et c’est vraiment dommage, car avec le 4ème tome, j’aurais pensée qu’elle se serait un peu plus affirmé, aurait pris plus de décisions difficiles, plutôt que de s’orienter vers la facilité. On a vraiment envie de la secouer un peu et ce durant les 5 tomes. Mais heureusement elle a aussi son happy ending.

Carmen … Carmen est celle qui m’a le moins marqué, à cause de son caractère égocentrique et pourrie gâtée,  exception pour la scène du train. Où on retrouve une Carmen touchante et humaine qui sort de sa bulle mondaine. sinon  tout le long du roman, elle met en pause son cerveau, du coup ses parties sont moins intéressantes, moins passionnées. Dommage, car j’aimais beaucoup son personnage avec son tempérament dans les autres tomes.

Et Tibby. J’étais un peu sceptique quant à sa mort. Noyée dans la Caldeira, partie à l’autre bout du monde…, je n’ai pas trop compris le choix de l’auteur sur ce coup. Tibby est le personnage qui méritait le moins un happy ending. Avec son caractère difficile et pessimiste. J’aurais mal vu l’évolution de son personnage. Il était rendu au bout. Alors, l’idée des lettres était une très bonne chose, car la Tibby en tant que personne en chair et en os, ne ce serait jamais dévoilée comme ça. Alors que par le billet de l’écriture, elle se libère et emmène les autres à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Je sais que beaucoup ont été surpris par le tournant inattendu du dernier tome et l’ont détesté pour ça. Mais moi je l’ai adoré, malgré les incohérences. J’ai retrouvé les 4 filles, elles ont évolué tout le long de ce tome et ont appris à ce découvrir. On peut tous se retrouver dans une des filles et rêver de leur amitié. Et c’est bien, la force de ces romans pourtant très simple. Nous faire vivre une histoire qui nous ramène à nous, nos qualités, défauts et nos rapports avec les autres et nous-mêmes.

J’attends maintenant le dernier film avec impatience. Les actrices ont beaucoup évoluée professionnellement et dans leurs vies privées. Et surtout retrouver Blake Lively que j’aime énormément.

Et vous vous connaissiez la saga du Jean ? Qu’avez-vous pensez de ce dernier tome ?

cropped-banners3.png

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers.

aristote-et-dante-decc81couvrent-les-secrets-de-lunivers

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers de Benjamin Alire Saenz.

Aristote, 15 ans, est un adolescent en colère dont le frère est en prison. Dante est un garçon du même âge, hyper expansif, qui voit le monde à sa façon. Quand ils se rencontrent à la piscine, ils semblent n’avoir rien en commun. Pourtant, ils commencent à passer du temps ensemble et développent une profonde amitié. Une de ces relations qui change la vie et dure pour toujours. Et ils en ont bien besoin car entre un frère absent dont personne ne parle, un père qui porte en lui les souvenirs de toute une guerre et des cauchemars terribles pour Ari, la vie est plus que difficile. Se tisse alors entre les deux garçon une véritable amitié d’abord, puis une histoire d’amour : c’est l’un avec l’autre et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

Ce livre se lit avec beaucoup de facilité, le style de l’auteur est assez simple. Un peu trop à mon goût car on en devine tout de suite la fin. L’histoire est assez plate, pas de rebondissements, une chute prévisible…. Ce roman c’est celui qu’on lit d’une traite pour voir la fin, voir si il va  pas se passer un petit truc de différent. Et bien oui … mais non.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Dante, plein de vie, optimiste. Un personnage haut en couleur  et intéressant avec beaucoup d’ouverture d’esprit. Tout le contraire d’Aristote, un ado tête à claque jamais content. Torturé, sans vraiment d’ami et bagarreur.  L’auteur ne le rend sympathique qu’à la fin du livre quand il s’accepte … ENFIN !

L’auteur parle d’un sujet un peu tabou dans les livres Young Adult, l’homosexualité. Surtout chez des adolescents. La découverte des sentiments et l’acceptation. Pour ça, je tire mon chapeau à l’auteur. Il a su écrire avec justesse grâce à ses deux personnages.

En bref, ce livre est chouette pour son thème et sa facilité, mais c’est pas du tout mon genre de roman. Mais grâce à sa simplicité, il peut vraiment plaire au plus grand nombre. Surtout à de jeunes lecteurs.


3.5/5

fairytale